aumillesime.com: le catalogue des vins et champagnes Au Millésime

Au bord de la Saône, lové entre Mâcon et Lyon, le vignoble du Beaujolais est un des plus anciens de France. Au Moyen-âge, sa capitale était Villefranche-sur-Saône et les vins du Beaujolais étaient principalement consommés à Lyon, car le transport fluvial de l’époque n’en facilitait pas la vente à Paris. Cette configuration marchande a sans doute contribué à forger l’identité si particulière du Beaujolais jusqu’à aujourd’hui.

Page : 1

Trier par : 

Nom  Prix
 articles affichés
Article 1 à 12 sur 12
Domaine du Vissoux AOC Beaujolais Les Griottes
  • Type : AOC Beaujolais
  • Millésime : 2016
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 12,50%
  • Couleur : Rouge
  • À boire jusqu'en : 2018
8,50
Réf. : 003534
Domaine du Vissoux AOC Beaujolais Coeur de Vendanges
  • Type : AOC Beaujolais
  • Millésime : 2014
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 12,50%
  • Couleur : Rouge
12,10
Réf. : 001244
Château Bonnet AOC Chénas Fût de chêne
  • Type : AOC Chénas
  • Millésime : 2012
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 13%
  • Couleur : Rouge
12,20
Réf. : 002165
Domaine de La Croix Penet AOP Régnié Regnié
  • Type : AOP Régnié
  • Millésime : 2011
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 12,50%
  • Couleur : Rouge
  • À boire jusqu'en : 2018
13,90
Réf. : 128801106
Jean Claude Lapalu AOC Beaujolais Tentation
  • Type : AOC Beaujolais
  • Millésime : 2014
  • Contenance : 0,75L
  • Couleur : Rouge
  • À boire jusqu'en : 2018
14,50
Réf. : 001767
Domaine du Vissoux AOC Brouilly Pierreux
  • Type : AOC Brouilly
  • Millésime : 2015
  • Contenance : 0,75L
  • Couleur : Rouge
14,80
Réf. : 002928
Domaine du Vissoux AOC Fleurie Poncié
  • Type : AOC Fleurie
  • Millésime : 2014
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 13%
  • Couleur : Rouge
14,80
Réf. : 001784
Jean Foillard AOC Morgon Cuvée Classique
  • Type : AOC Morgon
  • Millésime : 2016
  • Contenance : 0,75L
  • Couleur : Rouge
  • À boire jusqu'en : 2020
15,00
Réf. : 003541
Domaine du Vissoux AOC Moulin à Vent Les Trois Roches
  • Type : AOC Moulin à Vent
  • Millésime : 2014
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 13%
  • Couleur : Rouge
16,50
Réf. : 001785
Jean Foillard AOC Morgon Côte de Py
  • Type : AOC Morgon
  • Millésime : 2015
  • Contenance : 0,75L
  • Couleur : Rouge
  • À boire jusqu'en : 2025
24,50
Réf. : 003542
Jean Foillard AOC Fleurie Fleurie
  • Type : AOC Fleurie
  • Millésime : 2014
  • Contenance : 0,75L
  • Alcool : 13%
  • Couleur : Rouge
25,00
Réf. : 002521
Château des Rontets AOC Saint Amour Côte de Besset
  • Type : AOC Saint Amour
  • Millésime : 2015
  • Contenance : 0,75L
  • Couleur : Rouge
25,90
Réf. : 003326
Page : 1

Trier par : 

Nom  Prix
 articles affichés
Article 1 à 12 sur 12

Cépages et vinification

 

Le gamay y a élu domicile en grande majorité, à 98%, tandis que le chardonnay est planté sur 2% de la surface et donne des vins blancs souples et élégants. Il est possible de trouver du rosé beaujolais, en appellation régionale et de manière plus confidentielle.  


Dans le Beaujolais, c’est la macération carbonique, technique de vinification singulière en France, qui donne au gamay toute sa friandise et sa fraîcheur. Elle nécessite de vendanger des baies intactes, transférées ensuite dans une cuve remplie de CO2, afin d’en faciliter la fermentation et libérer des arômes fruités très gourmands.

 

Un tel profil gustatif favorise de nombreux accords mets-vins, dans la simplicité mais aussi la finesse ; les œufs en meurette, les charcuteries et terrines, l’andouillette sont les plats clés de la gastronomie beaujolaise. Une tradition aussi bien perpétuée par les vignerons lors des vendanges à travers le « mâchon », pause matinale déjà instituée par les canuts, que par les citadins lyonnais dans les fameux « bouchons », ces petits restaurants typiques où les plats de charcuterie accompagnés d’un « coup de rouge » sont rois.

 

Appellations et profil gustatif des vins

 

Le vignoble beaujolais compte 10 AOC crus du Beaujolais AOC, 2 AOC régionales (Beaujolais et Beaujolais-Villages) et 2 IGP (Comtés Rhodaniens et Saône-et-Loire).

 

Et le Beaujolais nouveau ? C’est une sous-appellation qui fait partie de l’AOC régionale Beaujolais, et ce depuis 1951. Depuis 1983, le Beaujolais nouveau est commercialisé à partir du troisième jeudi de novembre et pas avant !  Son fruité fringant affriole les sens alors que l’hiver s’installe et se fait toujours inviter chez les copains !

Pour se souvenir des 10 crus, renommés pour leurs sols en parfaite entente avec le gamay, ce moyen mnémotechnique est fort utile:

"Si Je Cache Mon Fromage, Comment Mener Royalement Bonne Chère ?".

 

Si : SAINT-AMOUR –  c’est un cru charmeur mais équilibré, qui donne généralement des arômes gourmands de cerise et d’épices.

 

Je : JULIÉNAS – depuis 1938 le Juliénas s’est fait une renommée de vin de caractère, au bouquet aromatique fruité (pêche, groseille) épicé (cannelle) et floral (pivoine). D’une matière charnue, il se boit jeune comme à pleine maturité.

 

Cache : CHENAS avec le Moulin-à-vent, le Fleurie, le Chiroubles et le Morgon, ce cru fait partie des toutes premières AOC enregistrées à l’INAO, depuis 1936.  C’est un vin rare, issu de pentes autrefois ornées de chênes (ce qui lui donne son nom), charpenté et tendre à la fois.


Mon : MOULIN-À-VENT reconnu pour sa complexité, sur des arômes floraux de violette, et ses notes de griotte. On dit de ce cru qu’il « pinote », tant son profil aromatique s’apparente à celui du pinot noir de la Bourgogne voisine.


Fromage : FLEURIE – considéré comme le plus « féminin » des crus beaujolais, son caractère fin et élégant plaît aux connaisseurs. Il pourra s’exprimer sur des notes florales très fines de rose, de violette, d’iris, et de fruits rouges comme jaunes (pêche de vigne).

 

Comment : CHIROUBLES il se distingue par ses senteurs de muguet et de pivoine qui lui donnent un caractère frais légèrement épicé. C’est un vin gourmand, souple issu d’un terroir très homogène au plus haut du vignoble.

 

Mener : MORGON – son profil est plus fruité que les crus précédents, sur les fruits à noyau (prune, pêche, abricot) et les fruits rouges. C’est un vin de caractère qui puise sa force dans une roche schisteuse et volcanique. A noter : Marcel Lapierre y est le précurseur des vins naturels en France. Le domaine Foillard est également très appréciable sur ce terroir.

 

Royalement : RÉGNIÉ – issu de sols granitiques roses, ce cru s’illustre par ses notes subtiles de cassis, de prunelle et de petits fruits rouges. Les vignes sont orientées sud-est et dotent leurs fruits d’une force équilibrée et d’une belle minéralité. A boire plutôt jeune.


Bonne : BROUILLY – sur un terroir de granite rose et marno-calcaire, les tanins y sont particulièrement fins. D’une robe intense et profonde, il émane des effluves fruités de prune et de cerise.


Chère : CÔTES DE BROUILY – au nez de raisins frais et d’iris, ce cru fait partie des bons potentiels de garde. Les raisins poussent sur un sol original et coloré de schiste et d’un marbre vert appelé « corne verte ».

 

 

Rejoignez la communauté  Au Millésime sur Facebook

 

Besoin d'aide ?
Notre équipe répond
à vos questions
03 88 10 20 20

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

 

Paiement

Livraison

Membre Fnci

Membre SCP

Membre du Cœur Gourmand